top of page
  • thierrymerlinc

Comment déterminer si votre système d'assainissement est conforme aux normes en vigueur ?

Lorsque vous possédez un logement, il est essentiel de veiller au bon fonctionnement et à la conformité de votre installation d’assainissement en Isère. Cette étape est cruciale non seulement pour le respect des régulations environnementales, mais aussi pour assurer la santé et la sécurité de votre famille. Dans cet article, nous vous aiderons à comprendre les critères de conformité d'un système d'assainissement et les démarches à suivre pour s'assurer que votre installation respecte les normes en vigueur.


Qu'est-ce qu'un système d'assainissement conforme ?


Un système d'assainissement conforme est une installation qui répond à l'ensemble des exigences établies par les autorités compétentes en matière d'évacuation et de traitement des eaux usées. Ces contraintes visent à prévenir tout risque de pollution de l'environnement et d'infiltration dans les sols.


Les types de systèmes d’assainissement


Deux types de systèmes sont généralement pris en compte :


L'assainissement collectif : Il concerne les habitations connectées à un réseau public de collecte des eaux usées. L'ensemble des effluents est acheminé vers une station d'épuration où ils subissent différents traitements avant d'être rejetés dans le milieu naturel.

L'assainissement non collectif (ANC) : Appelé également assainissement individuel, il concerne les habitations situées en dehors du périmètre des réseaux publics. Ici, chaque propriétaire doit mettre en place une installation appropriée et conforme pour le traitement de ses eaux usées.


Les critères d'évaluation de la conformité


Pour être considéré comme conforme, un système d'assainissement doit respecter plusieurs critères :


1. Les normes techniques : Les installations doivent répondre aux spécifications définies dans les règlements en vigueur, notamment en matière de capacité, de performance et d'entretien.

2. Les exigences environnementales : Les systèmes d'assainissement doivent garantir le respect de l'environnement en préservant la qualité des sols, des eaux souterraines et des milieux naturels.

3. La protection de la santé publique : Les dispositifs de traitement des eaux usées doivent être conçus et exploités de manière à prévenir toute contamination ou transmission de maladies infectieuses.


Comment vérifier la conformité de son système d'assainissement ?


Pour vous assurer que votre installation est conforme aux normes en vigueur, vous devez suivre certaines démarches. En premier lieu, il vous faudra prendre contact avec le service public d'assainissement non collectif (SPANC) de votre commune pour obtenir un contrôle de conformité de votre système.


Le rôle du SPANC


Le SPANC est chargé de vérifier la conformité des installations d'assainissement non collectif sur le territoire de chaque commune. Ainsi, il effectue un diagnostic complet de votre dispositif en évaluant :

• Le bon fonctionnement et l'entretien régulier de l'installation ;

• La capacité de traitement et de rétention des eaux usées ;

• Les distances réglementaires par rapport aux limites de propriété, aux points d'eau ou aux autres constructions.

Les étapes du contrôle de conformité


Afin de procéder au contrôle de conformité de votre installation, voici les étapes à suivre :


1. Contactez le SPANC de votre commune pour prendre un rendez-vous avec un technicien habilité.

2. Rassemblez toute la documentation technique concernant votre système d'assainissement (permis de construire, plans, devis, factures).

3. Lors de la visite du technicien, présentez-lui l'ensemble des éléments relatifs à votre installation et répondez à ses questions.

4. À la suite du contrôle, le technicien vous remettra un rapport détaillé mentionnant les éventuelles non-conformités ainsi que les travaux à réaliser pour les corriger.

5. Si votre système est conforme, vous recevrez également un certificat de conformité attestant de la bonne qualité de votre installation d’assainissement.


Que faire en cas de non-conformité ?


Si votre installation d'assainissement est jugée non conforme par le SPANC, vous devrez réaliser les travaux nécessaires à la mise en conformité de cette dernière. Il s'agit généralement de :


• Ajuster les dimensions de certains éléments (fosse septique, filtre à sable, etc.) ;

• Ajouter ou remplacer des composants défectueux ou inadaptés ;

• Réviser certains aspects de conception du système pour améliorer son rendement.


Il convient alors de se rapprocher d'un professionnel qualifié qui saura vous conseiller et vous accompagner dans la réalisation des travaux requis. Une fois ces derniers effectués, le SPANC procédera à un nouveau contrôle pour valider la conformité de votre installation.


Prendre en compte les évolutions réglementaires


Au fil des années, les régulations peuvent évoluer et impacter les normes de conformité en matière d'assainissement. De ce fait, il est essentiel de rester informé des nouveautés législatives et réglementaires en la matière afin d'adapter son système si nécessaire.


Maintenir la conformité de son système d’assainissement


Afin de garantir la conformité de votre système d'assainissement sur la durée, plusieurs bonnes pratiques sont à adopter :


L'entretien régulier : Veillez à entretenir correctement votre installation en respectant les préconisations du fabricant et les fréquences de vidange des différents éléments (fosse septique, filtre à sable, etc.).

La vérification périodique : Il est recommandé de faire vérifier votre installation d'assainissement tous les 3 à 5 ans par un professionnel qualifié afin de détecter et corriger d'éventuelles anomalies.

Le respect des règles d'usage : Adoptez quelques réflexes simples pour prolonger la durée de vie de votre système d'assainissement et conserver son bon état de fonctionnement, tels que l'utilisation de produits adaptés ou la réduction des consommations d’eau.


En somme, la conformité de votre système d'assainissement n'est pas seulement une obligation légale, elle conditionne également la qualité de vie au sein de votre logement et la protection de l'environnement. Dès lors, il est primordial de connaître les normes en vigueur et de veiller à suivre les démarches nécessaires pour maintenir la conformité de votre installation d'assainissement au quotidien.


Comments


bottom of page